Accepte Au-Delà de l’Échec…

Dieu

Est Esprit

Souffle de Vie

Souverain

Absolu et Infini

Vivant

Sans Lieu Précis

D’Ailleurs, Ici-Bas

Aucun Instruit

Ne Sait

Ni d’Où IL Vient Ni Où IL Va

Tout Puissant

Reste entre Nous

Plus Fort que le Vent

Autour de Nous

Invisible Bien Qu’Accessible

Se Révèle comme IL Veut

de Façon Naturelle

Très Personnelle

Au Commun des Mortels

A Plus d’Un Nom

Majestueux

Entre et, Sort

Silencieux

des Demeures et, Autels

À Juste Titre

Éternel

N’Appartient à Personne

N’A Besoin de Rien

Sa Loi

Gravée sur la Pierre

Éclaire

L’Atmosphère du Fidèle

de Bonnes Intentions

Avec ou Sans

Rituels

Présent et, Partout

en Même Temps

Veille

Sur Celui Qui En Est Privé

Depuis Sa Naissance

Qui Pense

Qu’Aux Plaisirs de l’Existence

Insensé voir Égoïste

Perd de Facto

Plus Que ce qu’il Possède

Au Nom de l’Avenir

A Beau Dire et, Faire

Croire

Tout le Contraire

de Mille Manières

Rongé par le Passé

S’Épuise

Jusqu’à la Tombée de la Nuit

Sans Vie Intérieure

S’Ennuie à Contrecoeur

Mais, Un Jour

Accepte

Au-Delà de l’Échec

Que Sa Volonté Soit Faite

Secrète et, Parfaite

Depuis des Siècles et, des Siècles…

@men…

Une Étoile Pour l’Occasion…

Dieu

Fait de la France

Une Pépinière d’Honnêtes Gens

Dit Un Proverbe

D’Ailleurs, Elle

Sera un Jour

Juste

Pour Eux

Un Phare dans la Nuit

Une Étoile

Pour l’Occasion

La Plus Belle des Nations

de Gré ou de Force

Même

Première devant l’Autel

Éternelle avant Jérusalem

Sublime comme à la Cène

Baptisée

Aux Temps de la Misère

Fille et, Reine

Alliée

du Fils et, du Père

Ni Hautaine Ni Cruelle

à La Lumière

Plutôt Spirituelle

d’Un Claquement de Doigt

Elle Fera Autant

la Pluie que le Soleil

Qu’Autrefois

Sa Foi

Pleine et, Entière

Éblouira sans Pitié

En Vérité

Les Âmes

Fidèles et, Infidèles

Aux Quatre Coins de la Terre…

@men…

La Plupart sans Hasard…

Aucun d’Eux

N’a Jamais

En Aucun Temps

Vu

Dieu

comme Moïse, Esaïe

Hénoch ou Elie

Pourtant, Aujourd’hui

La Plupart sans Hasard

Nés à Nouveau

Purifiés

Transfigurés

Par le Saint-Esprit

Le Voient

Avec d’Autres Yeux

Par Foi

Se Manifester

Sans Ambiguïté

En Christ

Plein d’Amour

Lui

Font Face Tous les Jours…

@men…

Le Feu Vivant…

S’il Est Vrai

Que le Silence Nous Apaise

Aujourd’hui

Le Temps Nous Renforce

Quoique Nous Fassions

à Certains Moments

Le Feu Vivant

Nous Reprend

en Deux ou Trois Mouvements,

à Vrai Dire,

Le Seigneur

Jour ou Nuit

Nous Rappelle et, Nous Emmène

Au-Delà des Frontières

Éclairer comme Hier

Ceux Qui Sont Instruits

Assis,

Errent dans les Ténèbres

Jusqu’à Brûler

Nos Ailes

Pour Lui, Sans Être

Prêtre ou Poète

à Demi-Mots

Ouvrons les Sceaux

Même Parfois

le Ciel,

En Parallèle, Intemporels

à l’Image

de Mickaël et, Gabriel

Suivons de Très Près

La Justice Céleste

Avant Que Ta Voix

Grave et, Suave

Réveille les Morts

Que Ta Foi

Frappe comme le Tonnerre

L’Univers

Que Ton Nom

d’Où Qu’il Vienne

Révèle

aux Nôtres, aux Autres

le Jardin d’Éden

Esprit des Cieux

Sorti de Nul Part

les Pieds dans la Poussière

d’Une Manière Naturelle

Quoiqu’il Advienne

Tu Franchiras

Sans Peine ni Croix

Te le Dis

La Porte de Jérusalem …

@men…

Au Bout du Chemin…

N’Est Pas Prophète

Qui Veut

Ni Maitre Ni Disciple

Encore Moins

« Esprit-Saint »

Témoin dans la Nuit

du Serpent d’Airain

Même de l’Ancien

Aujourd’hui

Combien Reviennent

à la Vie

comme il Est Écrit

Justes

Au Bout du Chemin

Voient devant Eux

Christ

Aux Portes du Paradis

Tant Promis

s’Humilient et, Se Signent

Par Foi,

Sans Rien Dire

comme Tout Martyr

Connaissent Autant

le Supplice et, le Bénéfice

Souvent

le Pire à la Fin

Pourtant

Ni les Politiques

Malhonnêtes

Chefs Religieux

Hypocrites

Criminels Endurcis

Ne Changeront

Pour Eux

Le Dessein de Dieu…

@men…

Retour sur Soi…

La Stratégie de l’Ennemi

Se Précise, d’Ailleurs

N’Est-ce Pas Ce Qui Fait

Sa Réussite

Sous Divers Prétextes,

Promet, Soumet

Puis, Offense

Anéantit, Ainsi

La Moindre Résistance,

Mais, Si Tu Connais

Le Secret

de la Souffrance et, de la Résilience

Tu Sais Bien Que Démêler

Le Faux du Vrai

Est Un Chemin d’Expériences

Très Souvent

Un Retour sur Soi

Qui Nécessite Autant d’Humilité

Que de Confiance

Pour Savoir

S’Écouter et, Décider

De Ce Qui Est Bon ou Non

Commence

Par Une Remise en Question

et, Finit à l’Acceptation

Vivre Libre

en Âme et, Conscience

Est Un Choix

Aidé d’Intuition

Pour Dépasser la Difficulté

ou Voir le Danger

et, de Nouveau

S’Orienter

Jour Après Jour

Faut Méditer, Pardonner

Persévérer et, Espérer

Prouver Sa Volonté

Ensuite Tout Apprécier

Puis, à la Fin

Remercier

d’Être à la Lumière

Un Signe de Contradiction

Parmi Tant d’Autres

Qui Change Parfois

la Vision des Choses

Selon Dieu

l’Heure ou l’Endroit

Lève la Main en Signe de Foi

Tout comme Toi…

@men…

Ici et, Nulle Part Ailleurs…

Nous Avons Pris

des Chemins Contournés

Oublié le Passé, Parfois

Repris en Main

Livres et, Bouliers

Un Temps ou Deux

Silencieux, Retrouvé

Dieu

Sur la Voie du Milieu

Grâce à la Règle de Trois

Éloigné des Initiés

Sans Foi Ni Identité

au Fil des Années

Rencontré des Appelés

Qui Reviennent, Toujours

Après Un Baptême

ou de Contrées Lointaines

Parler d’Éternité

Ni Contraints Ni Forcés

Adeptes de la Non-Dualité

Assis sous les Cieux

Explorent en Quarantaine

l’Univers, Partagent

les Bienfaits de l’Éveil Spirituel

Conscients du Moment Présent

Prient, Veillent

Au Karma des Âmes

Guérisseurs, Passeurs

Voyageurs de la Dernière Heure

Tournent des Moulins à Vent

En Attendant,

Que le Soleil Se Lève

En Occident

Que la Pleine Lune

Éclaire l’Orient

Que le Mystère

Du Fils et, Du Père

Met en Valeur

Le Messie

Ici et, Nulle Part Ailleurs

Esprit Digne

de Sincérité et, de Vérité…

@men…

Comme Saint Thomas…

Le Doute Est Permis

Parfois Inévitable, Peu Condamnable

Caractérise

Comme Saint-Thomas

L’Esprit du Témoin

Loin d’Imaginer

Son Destin,

Puisqu’au Début

Plutôt Septique

Croit

à Tout et, à Rien

d’Une Manière Logique

Suit à Peine

les Astres et, les Signes

Au Cours de Sa Vie

Se Méfie

des Acquis et, Aprioris

Pourtant, Dès le Matin

Veut Être Certain

Avant de Lever la Main

Traverser l’Univers

à l’Endroit à l’Envers

à la Fin

Être à la Hauteur du Coeur

Tourner les Raisons

en Dérision

Jusqu’à la Résurrection

Espère sans Prière

De Différentes Manières

Juste à La Lumière

Garde en Tête

Le Notre Père

Par Principe, Téméraire

Affronte dans l’Ombre

Autant d’Offenses

Que d’Ignorance

Limite Religieux

à l’Abri des Regards

Discerne le Plan

Tantôt

du Diable et, de l’Âme

Entre les Deux

La Puissance de Dieu

à Mesure Que le Temps Passe

Sa Foi se Diffuse

Pareille

Que le Sel ou le Miel

Le Moment Voulu

Va Au-Delà

Met à Nu

La Science des Vertus…

@men…

En Un Rien de Temps…

La Science de Dieu

Est Une Expérience Personnelle

Nombreux

L’Expliquent, L’Appliquent

à Juste Titre

Par Un Examen de Conscience

et, Concours de Circonstances

Peu

S’Ouvrent, Par la Suite

à d’Autres Choses

Anciennes, Nouvelles

d’Ordre Surnaturel

Mais, Malgré

leurs Apparences et, Différences

Même

Belle Connaissance

Un Jour

Dieu

Change leur Voie

Quelque Soit

La Raison ou La Cause

En Un Rien de Temps

Par La Foi

les Appelle …

@men…

Bonnes ou Mauvaises…

Si, On y Prête

Attention

Rien N’Est Caché

à l’Humanité

Après des Siècles d’Obscurité

Même

La Puissance des Pensées

Les Plus Insignifiantes

Influence et, Bouleverse

l’Atmosphère,

« Bonnes ou Mauvaises »

à Tour de Rôle

l’Obligent à Choisir

Par Raison ou Par Foi

l’Avenir

Mais, comme Prévu

Rien N’Empêchera

le Camp des Sorciers ou des Messagers

d’Ouvrir de Toute Manière

Jusqu’à La Résurrection

La Voie de la Rédemption…

@men…