Archives mensuelles : août 2018

le Mal se dévoile…

si, les jours raccourcissent,
sans nostalgie ni regret,
les nuits étoilées,
nous jouent encore la comédie,
depuis quelques années,
sans repos ni trêve,
notre rêve le plus fou se réalise,
les illusions s’achèvent…
puisque la Conscience se Lève,
le Mal se Dévoile sur la Toile…Capture d_écran 2018-08-26 à 01.50.03
si, l’ancien combat
« noir, blanc »
dérange et divise,
bourreaux et victimes
« corps et âme »
brisent le saint silence,
au Nom de la Cause
faits divers et fakes news
plaident et percutent
de plein fouet
qu’un Culte
plus qu’obscur
connu depuis des siècles…
alors Juges et Avocats se Récusent,
le Mal s’Acharne quelque soit le Tribunal…
si, à l’heure actuelle,
Maitres et Prêtres
se réjouissent les mains sales
sans foi, ni loi
s’organisent autour d’un étrange slogan
complices et coupables
avec ou sans bruit,
dissimulent maints bénéfices,
à petite dose infligent
crises et guerres
sous couvert de conflits d’intérêts
mafieux
quelque soit le lieu
tant bien que mal
manient sous nos yeux
la peur et la haine
pactisent avec l’ennemi,
aujourd’hui plus que jamais,
négligent à priori
au verso du sang
un indice
le Serment du Christ…
@men…
Publicités

avant la Nuit…

s’il s’agissait juste de vivre,
ni plus ni moins,
un simple voyage dans l’espace,
limite,
tout aurait été presque parfait,
un conte de fée,
à la Fin…
Tous,
rescapés de la sphère,
un par un,
serions partis,
sans regret,
comme les oiseaux, selon les saisons,
rejoindre nos ancêtres,
au Paradis,
sans même dire
« au revoir »
à la Vie…
si le sort
nous a fait échappé,
plus d’une fois,
à la Mort,
Dieu
depuis l’enfance, a camouflé
sous un air fier et rebelle,
« solaire-lunaire »
notre volonté d’être
Justes
et,
à la Lumière,
au choeur de la misère
dans l’ombre, nous a éprouvé et prouvé
son Soutien,
en ces temps maudits,
sommes les derniers témoins
à poursuivre le plus incroyable combat
au grand jour,
sans arme ni larme,
ayant comme seul appui
la Foi
quoique disent
les Erudits,
nous serons là à la fin de la prophétie,
dans la Nuit autour du Messie..
@men…

à la flamme d’une bougie…

ses contours sont fluides,
limpides,
sa robe de verre,
jaune, ocre, parsemée de pétales rouges,
sa beauté enchante l’atmosphère,
et, elle oublie,
un court instant,
son sort,

danse, et vacille…

selon son souffle,
son envie
s’invite sur scène,
d’un parfum délicat,
agrémente la nuit,
et, suit la cadence,
sous un air d’encens,
fête de plus belle
l’éphémère…

selon son humeur,
charme la pudeur,
résiste à la fièvre
nostalgique,  romantique,
ensuite,
médite et, s’enfuie,
audacieuse, chaleureuse,
brûle de mille feux
puis, silencieuse
s’éteint
et, revient de plus belle,
bannir sans rougir
le fil de la vie,
s’élance,
au choeur de la douceur,
d’un grésillement ardent,
s’en prend même à ses tourments,
sans bruit ni répit,
s’enflamme de joie,
puis, s’apaise…
puisqu’elle s’imagine, et se dessine,

l’âme

fragile et agile

écrit entre les lignes

une poésie,

d’une jolie flamme de bougie…
.

Acte de Foi…

comme autrefois,
je t’offre ma sincérité,
ici, et bien au-delà
selon ta Loi, m’incline en signe
de Foi,
quoiqu’en dise
les Gens du Livre
plus que jamais, te reconnais
Maitre de l’Univers
des Terres et Mers,
des Âmes …
si, l’@insi soit-il,
éclaire mon esprit,
soucis et pensées s’enfuient,
les yeux fermés,
plein d’ivresse céleste,
mon être lâche prise,
tournoie même,
à l’@men,
bras en croix,
en souvenir
du Christ,
sans défi ni interdit,
quoiqu’ils pensent
grâce à Lui,
j’avance en pleine conscience
vers Toi…
si, aux aurores, m’envole,
sans symbole ni idole,
au crépuscule,
m’enfonce dans les nuages
sans miracle ni obstacle,
observe et transmets
mille et un présage
d’une manière soudaine,
grâce à ce canal spécial
de loin ou de près
où que je sois
sais enfin d’où je viens …
si ta Présence
pardonne mes états d’âme,
d’hier et d’aujourd’hui
entre tes mains, à présent,
j’entends
à l’oreille tes divins conseils,
puisque tu m’entraines, si besoin
d’une rive à l’autre, vers mes prochains
à l’oeil nu,
j’ vois bien qu’ici ou ailleurs
les Archanges et leurs Louanges
mélangent dans le désordre
Tribus et Vertus
sans être vus
selon ton Ordre…
si mon rêve se réalise, entre les lignes,
les signes d’air, d’eau et de feu
m’interpellent,
ressens au même instant
ton Voeu
même si je fuis
l’odieux ou pieux mensonge
réinvite
comme les poètes et prophètes,
malgré tout,
tes fidèles à renaitre
dès aujourd’hui,
avant le plus grand rappel
Spirituel…
si, la sagesse m’élève dans les ténèbres,
de gré ou de force
selon ta Puissance
j’inverse ou bouleverse
« maladresse et offense »
de toute évidence,
du hasard à la coïncidence
ton Silence
forge ma force
et,
selon le Vent
suis ce chant bohème
plus qu’étrange
des âmes et des anges,
sur ce voyage obscur vers l’azur…
si,
sans honte ni ruse,
j’use
de mes joies et blessures
au nom du futur
sans pitié,
grave dans le sable
la Fable du Diable,
ad vitam aeternam,
peut être de rage ou de courage
proclame aux âmes
l’urgence de la résilience,
au nom de tes nouveaux élus,
j’affronte dans l’ombre
ce combat déloyal
« Bien et Mal »
en quelques secondes,
mon regard rayonne ou brise la glace,
parfois, mon coeur se meurt avec bonheur,
face à la folie trop nourrit d’apostasie,
car, en ces temps sombres,
sommes juste tes serviteurs…
si, m’éloigne et reviens
de faim, de soif,
cherche surtout ton Soutien,
parmi tes mille et une merveille,
après avoir saisi avec succès,
l’un de tes plus beaux mystères
en Vérité,
la Paix…
aussi, dès que les sceaux seront scellés
sous les étoiles et les astres,
si Tu le permets,
remercierai ton bras droit,
une énième fois,
en quelques mots
sur une page ou une pierre blanche
quoique disent ou fassent
les Gens du Livre
j’accompagnerai, sans peine ni gêne,
le Messie,
la Nuit jusqu’au Paradis…
@men…

Peuple de Dieu…

si le Peuple de Dieu
s’avère
courageux et, souvent malheureux
sous le coup des mensonges, bombes et trahisons
peu à peu,
se relève
aujourd’hui,
à la perfection
s’affirme
sans promesse ni richesse,
en famille jusqu’en exil
revient, sans rien dire,
qu’à la dernière Prophétie…

si le Peuple de Dieu
apprécie
un rayon de soleil ou une goutte de pluie,
le parfum du lys et du jasmin
s’approprie
le process céleste
des poètes et prophètes
en mille et une prière
discret, ou juste entre les mains,
rouleaux, tasbih, chapelet
murmure qu’un souhait
« Paix » …

si le Peuple de Dieu,
en âme et conscience
renie le veau d’or,
sans regret ni remord
avant le chant du coq
malgré les heures révolutionnaires
et, un temps de douleurs
le Messie avec Témoins
de loin, apparaitra, à la Lumière,
au choeur de la détresse
Grâce à l’Alliance,
combattra
l’Adversaire,
jusqu’à la Victoire…
@men….

Paix en Soi…

En ces Temps
Miséricordieux même si Douloureux,
Acceptez
un ou plusieurs conseils
par Dieu,
Ayez
Conscience de l’Urgence
Soyez,
honnêtes et modestes
coeur
noble et léger
évitez
d’insulter, critiquerconfessez, vos fautes,
pardonnez d’emblée
celles des autres…

en ces Temps
Troublants pourtant Merveilleux
offrez l’amour
Soyez
hospitaliers que rancuniers
sinon
votre Esprit
se retrouverait dans le camp
de l’Adversaire…
Esquivez
la Loi du Talionméfiez vous des états d’âme
car, vos raisons ont des conséquences

sur l’Univers

blessent ou tuent

de plusieurs manières,
soeurs et frères

 

alors,
brandissez vos saintes valeurs
avant que vienne
la Nuit

suivez le meilleur chemin
étroit et difficile
en Mémoire du Christ

@men…

Adversaire, à la Lumière…

– Père pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font »
(Luc 23, 34)

ils ont maitrisé la matière et, l’art de la guerre,

spolié et souillé

terres et mers,

sans doute,

bénéficient-ils d’un atout majeur

avant notre heure…

après tant d’histoires noires,

comme des sorciers

transforment

l’espoir en désespoir

asphyxient

pères, mères et enfants,

peut-être attendent-ils

au grand jour

le pouvoir de la Bête…

après des siècles,

savons que leurs belles illusions

tomberont comme les pierres

@men…