Archives de l’auteur : sarah

A propos sarah

un chemin étroit et difficile, et, bien au-delà un Message @men...

Double Conscience…

si, le Passé

nous a servi, comme alibi

le Hasard

permis de sortir plus vite

du non-dit, avant les nôtres

sûrs et, certains,

d’apparaitre un beau matin

aux Portes du Paradis

l’air de rien,

Tous comme le Messie

libres et, à l’abri

des désirs et, interdits

aujourd’hui,

la règle de trois nous suffit

en Soi,

ni juge ni soumis

Grâce à Dieu

le suivons, sans rien dire,

flambeau à la main,

depuis des décennies,

avertissons, jusqu’à l’heure dite,

justes parmi les autres

« bras en croix »…

@men…

Publicités

Comme Autrefois…

combien de fois,

Dieu

nous a fait changé d’apparence,

au cours de l’histoire,

éprouvé notre sang froid

face au danger

initié

au combat maintes fois,

d’une certaine manière,

élevé, guidé

à tous les niveaux, selon notre mission

de l’Ombre à la Lumière

afin d’être prêts

de Jour comme de Nuit

à dévoiler au monde

la Vérité

puisque nous étions déjà là

à l’Heure du Christ

 dévoués, à les observer,

renier et, juger

sans pitié,

comme autrefois,

demain, nous réitérerons, loin

de Jérusalem

la Cène et, la Résurrection

en son Nom

@men…

 

 

Justice ou Verdict…

si, entre nous,

la Puissance de Dieu

se répand d’une façon prodigieuse,

sans miracle ni prophète,

dans un lieu aussi improbable qu’idéal,

oeuvre, en quelques heures, ouvre

les yeux des uns

à d’autres les coeurs

 sans peur,

jusqu’au bout de la terre,

Omniscient

brise les limites d’hier,

inspire à présent

aux oubliés, maltraités

de l’Histoire

une confiance inouïe

qu’en Lui,

la nuit, éblouit

les anges et les âmes

au choeur de l’Alliance

avant le jour béni…

si, en quelques décennies,

sa Clémence

sans rituel ni prière,

libère les plus simples d’esprit,

avertit aussi

les endurcis et, endormis,

sans hasard,

souffle à l’oreille mille conseils,

aux repentis, convertis,

 en file indienne,

les emmène

à admettre qu’il est possible

de naitre et, renaitre

grâce à l’un de ses mystères

jusqu’à franchir,

sans peine

les barrières de la sphère,

fiers et légers,

heureux, d’entendre, demain

le caractère entier, aux traits singuliers,

peut-être même guerrier, voir

le plus spirituel de tout l’univers

 » Esprit de Dieu »

apparaitre, en ces temps maudits,

avec le sourire, revenir

bien au-delà de l’imaginaire

de l’Ombre à la Lumière

en réalité,

Juger

Verdict à la Main

la Couronne d’Epine et, l’Epée de Vérité

à ses pieds…

@men…

Ainé ou Dernier…

si, en quelques secondes,

comme l’Ermite

franchissons,

sans eau bénite,

les zones interdites,

dans une certaine mesure,

sans obligation,

le suivons,

dans le silence le plus absolu,

disciples ou apôtres,

selon le plan divin,

aux quatre coins de la terre

citons son nom

invincible

 » Mahdi, Messie »

même si, à présent,

relions, plus ou moins

le passé au futur,

laissons, désormais

aux théologiens

les lettres et nombres obscurs,

sans crainte,

les saintes écritures qu’aux coeurs purs,

les Eglises et les Âmes

se repentir avant la nuit,

aux faux prophètes

Jérusalem,

à la 7ème Trompette,

reprenons

juste ce qui nous appartient

la Foi

d’Enoch et, d’Elie,

offrons

tout ce qui revient d’emblée

Amour, et Lumière

entre les mains,

à l’Ainé et Dernier

« la Fin « …

@men…

 

Sans Mystère…

si, à nos heures perdues,

contemplons

l’Univers,

le reste du temps,

une tradition lointaine

nous éveille

à la sagesse éternelle,

au-delà des étoiles,

voyons

les Archanges

Michael, Gabriel et, Raphael,

intervenir

en vertu de nos dons,

au-dessus de nos demeures,

protéger notre bien être

avec l’Eternel,

sans mystère,

lorsqu’en silence

la Foi

brûle nos veines et, nous ramène,

avant l’Avènement,

à la Vision de Daniel…

 si, l’absence ou la présence

de Dieu

touche de plein fouet

 le Monde,

les nôtres et, les autres

verront à quel point

Bien et, Mal

se confondent

en final,

après un siècle de déchéance morale,

et, tant de révélations,

combien de nations

et, d’âmes

hélas,

tomberont sous le charme

du Diable,

sauront qu’à la fin

d’où vient l’expression

« châtiment divin »…

@men…

 

Le Défi de Dieu…

si, le passé avait été différent,

aurions-nous

compris, aujourd’hui,

Jésus-Christ,

admis

le pire comme le meilleur

chapitre de l’apocalypse

de Jean,

sans tourment,

refait le même chemin,

sans croire

qu’à notre tour, plus tard

serions là,

ni vu ni connu,

témoins d’un destin

 » Etoile du Matin « …

si, le bonheur des uns fait le malheur des autres

à la fin,

devrons-nous

redire, comme autrefois,

pardon,

à nos ennemis, aux nôtres

merci,

puisque Dieu

nous a laissé, libres,

pendant des décennies,

en parallèle,

maintenu, sans sommeil, convaincu

sans raison,

de partir puis de revenir

vers Lui

malgré quelques batailles,

et, transgressions nécessaires,

jours et nuits,

comblé le coeur

à l’infini

ouvert

les Portes du Paradis

sans crainte

offert même

l’Univers

preuves à l’appui,

après nos faits et gestes

sincères, en secret,

sans prière,

transmis entre les mains,

l’Alliance

au Nom du Royaume Céleste …

si, Dieu Seul

nous a choisi, en ces temps,

parmi les repentis et, convertis

bénis, à l’heure

où tout s’achète et, se vend

impunément,

partout où nous passons,

sans fierté ni pitié,

chassons toutes sortes de démons,

comme nos ancêtres,

avertissons tout le monde

en plus d’un message

conscients du danger à l’horizon

d’un slogan toujours courant

 » argent et, sang « 

avant que Dieu

nous invite au plus grand défi

 » bras en croix « 

jamais réalisé dans l’humanité,

après plus de deux mille ans d’attente

à reconnaitre bien avant les autres

Demain comme Hier,

à la Lumière

le Mahdi comme le Messie

en Un

 » Je Suis « 

@men…

Quel Avenir…

puisqu’ils ne peuvent plus

cacher et, contrôler

à présent, le désastre

« animal, végétal »

savants et ignorants

signent, plaident

des conventions comme solutions,

à la vue du pire à venir

des ouragans, volcans et tsunamis,

sans se remettre en question,

en Vérité,

laissent, à l’évidence,

l’Humanité

se lamenter, petit à petit, mourir

jusqu’à oublier même la raison

des guerres et, conflits,

mais, depuis des siècles,

savons,

qu’ils ont vendu, sans être vus,

ses vertus au diable

jusqu’à perdre à la fin

son âme…

@men…